Voyage Espagne Nos Welcome Hosts en Espagne Rencontre avec Claudine, Welcome Host à Séville

L'Espagne en immersion

Claudine - Séville - Espagne

Rencontre avec Claudine, Welcome Host à Séville

Espagne

Claudine croque la vie à pleines dents. Avec elle, une chose est sûre : pas de place pour l’ennui ! Jonglant entre le swing, le théâtre d’impro, les cours de flamenco : Claudine a une vie bien remplie. Il n’y a plus qu’à la rencontrer pour pouvoir la partager !

L'interview "3, 2, 1, partez !"

3 mots pour résumer SévilleColorée. Conviviale. Historique.3 objets indispensables à avoir là-basDes lunettes de soleil pour l’été, qui dure de mai à octobre. Une bonne crème solaire. Un éventail, accessoire aussi utile qu’incontournable à Séville.3 choses à savoir avant de partirOn déjeune vers 15 h, et on dîne vers 22 h, surtout en plein été. En hiver, les repas sont pris un peu plus tôt.Ne pas commander de sangria mais un tinto de verano, du vin rouge avec de la limonade citron ou orange. La sangria, c’est seulement pour les touristes.Tout le monde se tutoie.
2 expressions bienfaitricesVale : OK. Ce petit mot ponctue la plupart des phrases à Séville.Guapa, corazón, cielo… : Ma belle, mon cœur, ma chérie… C’est ainsi que les Sévillans ont coutume de s’interpeller. À Séville, cela n’a aucune connotation sexiste, c’est plutôt une marque de politesse.2 plats, le pire et le meilleurLe pire : La friture est reine mais il est recommandé de ne pas abuser des croquetas (croquettes), buñuelos (beignets de poissons) et autres pavia de bacalao (poisson pané).Le meilleur : Les tapas, ces petites portions à partager ou pour accompagner un verre. Tortilla (omelette avec des pommes de terre), carne con tomate (viande de ragoût à la tomate), solomillo al whiskey (steak sauce au whiskey)… et pour les végétariens, poivrons grillés, espinacas con garbanzos (épinards et pois chiches) ou pisto (sorte de ratatouille).2 lieux, à voir et à éviterÀ voir : La tour de la cathédrale (la Giralda) ou le Metropol Parasol, qu’on surnomme « las setas » car sa forme évoque un champignon. Leur vue sur la ville valent vraiment la peine.À éviter : Le musée de arte y costumbres. Sa façade est magnifique mais la visite est décevante : une ennuyeuse succession de vitrines présentées sans aucun effort didactique.
1 grand moment de solitudeLa première fois que j’ai entendu mon copain appeler la vendeuse « guapa ». J’ai pensé qu’il était carrément machiste avant de comprendre que c’était l’usage local. Aujourd’hui, je le dis cent fois par jour moi aussi.1 grand moment de béatitudeTous les fabuleux couchers de soleil que j’ai pu admirer depuis ma terrasse qui donne sur les toits de Séville. Quand en plus, la Giralda s’illumine au loin, c’est l’apothéose !1 grand sujet d'étonnement, toujoursLe style vestimentaire des Sévillanes, ultra féminines et extravagantes, surtout les jours de mariage.

Pourquoi voyager avec nous

Soyons honnête, nous ne sommes pas les seuls à proposer des voyages sur mesure,
mais nous avons quelques atouts qui font incontestablement la différence.