Voyage Islande Blog Islande Qu'est-ce qu'une aurore boréale ?
Le blog

Qu'est-ce qu'une aurore boréale ?

aurore boreale islande
Couple devant une aurore boréale en Islande © jamenpercy/fotolia.com

Par Fred

27 sept. 2022

Quand on parle de voyage en Islande, on pense surtout à la belle saison. Pourtant, l'automne et l'hiver sont aussi propices à la découverte de l'île. Les deux saisons sont ainsi les seules durant lesquelles observer des aurores boréales, l'un des plus féeriques spectacles offerts par notre planète. Mais comment se forme une aurore boréale ? On vous dit tout.

Mythes et croyances

Les anciens associaient les aurores boréales à des actions divines. Dans la mythologie nordique, on appelle l'aurore boréale bifröst. C'est le nom qu'on donne au pont reliant la Terre et le Ciel. On dit encore que l'aurore boréale caractérise la danse des esprits des animaux, qu'elle est représentative du souffle d’air des baleines, ou encore des reflets de la Lune sur les armures des walkyries.

Plus récemment, au début du Moyen-Âge, il était admis qu’il s’agissait de torches allumées par les morts pour guider les nouveaux arrivants… D’ailleurs les anglophones utilisent l’expression northern lights (« lumières du Nord ») pour désigner les aurores boréales.

La science n’a proposé une explication qu’avec les travaux d’Edmond Halley au XVIIe siècle. Un siècle plus tard, le scientifique norvégien Carl Størmer décrypte enfin le phénomène.

aurore-boreale-islande
Le vert domine dans les aurores boréales. © jamenpercy/fotolia.com

Sous le soleil exactement !

On ne les voit que de nuit, mais c'est pourtant le Soleil qui en est à l'origine. Et plus particulièrement, les éruptions solaires. Quand une éruption se produit, elle s'accompagne d'orages magnétiques générateurs de particules composées d’électrons, de protons et d’ions positifs. Lorsque ces particules atteignent la Terre, elles sont happées par les lignes de champs magnétiques qui convergent aux pôles, et entrent en contact avec les atomes de l’ionosphère, libérant des photons qui produisent de la lumière. C’est ainsi que se forme le voile des aurores boréales, à une altitude de 80 à 1000 km.

Mais au fait : pourquoi cette couleur verte ? Parce que la réaction chimique se passe principalement avec l’azote et l’oxygène. Avec le premier, on obtient des couleurs rouges et violettes, avec le second du vert. Or l’azote disparaît rapidement de l’atmosphère terrestre, dès 200 km de hauteur. C’est donc l’oxygène qui réagit le plus souvent, avec des tons verts.

Nos 13 idées de voyage

Islande