Voyage Espagne Blog Espagne Une année particulière en Andalousie

Le blog

Une année particulière en Andalousie

Audrey, Welcome Host à Malaga © Marta Nascimento/REA/Comptoir des Voyages
Audrey, Welcome Host à Malaga © Marta Nascimento/REA/Comptoir des Voyages

Par La Rédaction

2 juin 2021

Audrey, notre Welcome Host à Malaga nous raconte la pandémie vue d'Andalousie et comment elle a vécu ces derniers mois.

Audrey est Welcome Host à Malaga depuis 2019. Pour pallier les rencontres habituellement offertes pendant votre voyage en Andalousie, elle a accepté un échange en visio. Avec elle, partagez le quotidien des Andalous au temps du coronavirus.

Le Covid raconté par Audrey

S’adapter pour surmonter l’isolement

Audrey se souvient d’un premier confinement très strict en Espagne. Elle enviait même les Français et leur heure quotidienne de promenade autorisée. Rien de tout cela en Espagne : il était strictement interdit de sortir et les contrôles étaient très fréquents.

Alors Audrey a cherché des alternatives. Pour maintenir le lien avec ses proches, elle a choisi la visio. Ce moyen de communication lui était déjà familier. C'est celui qu'elle utilise depuis toujours pour « voir » ses frères et sœurs, qui vivent aux quatre coins du monde. Pendant le confinement, elle en a exploré toutes les possibilités. Apéritifs avec ses amis mais aussi quizz, ateliers lecture… Son agenda était presque plus rempli qu’avant le début de la pandémie.

Et quand l’immobilisme auquel elle était contrainte lui pesait trop, elle privilégiait les podcasts aux écrans. Une façon pour elle d’écouter le monde continuer de tourner quand tout à Malaga paraissait figé.

Professeure de yoga, Audrey a tenu à poursuivre son activité. Une fois encore, c’est la visio qui lui a permis d’animer des séances. Il était important pour elle en effet de garder un lien avec ses élèves. Beaucoup ont vécu durement l’isolement et le yoga leur a été précieux.

Le quartier Soho à Malaga © Marta Nascimento/REA/Comptoir des Voyages
Le quartier Soho à Malaga © Marta Nascimento/REA/Comptoir des Voyages

Se reconnecter à soi et son environnement

Depuis le début de la pandémie, plus d’une année s’est écoulée. Pour Audrey, l’incertitude dans laquelle la plonge cette crise est de plus en plus difficile à vivre. Heureusement, elle a désormais des raisons d’espérer.

Les restrictions sont désormais décidées non plus au niveau national mais au niveau local (interview réalisée le 4 mai 2021, ndlr). En Andalousie où vit Audrey, les sorties sont autorisées de 6 h à 23 h. Restaurants et commerces non essentiels sont quant à eux ouverts jusque 22 h 30. Audrey a donc pu renouer avec son activité en présentiel. Petit à petit, son planning se remplit et elle attend avec impatience le moment où elle pourra de nouveau exercer sa profession dans des conditions normales.

Et puis, il y a la nature, dont elle a compris le rôle essentiel dans son équilibre. Passionnée de randonnée, il lui tarde de pouvoir arpenter de nouveau l’arrière-pays de Malaga : sierras plantées de sapins et ocellées de lacs, adorables villages blancs blottis dans les vallées… Autant de terrains de jeu idylliques où se ressourcer.

Nos 22 idées de voyage

Espagne